Les amateurs de randonnée connaissent très bien les monts et les pics les plus impressionnants du monde. Les néophytes comme les randonneurs confirmés passent alors parfois à côté de paysages somptueux au cœur d’une faune sauvage dépaysante ; ceux des points culminants à moins de 4000 mètres d’altitude. Best Vacances vous propose donc aujourd’hui de découvrir deux points culminant à 2000 mètres d’altitude qui ont pourtant beaucoup à vous offrir. Suivez le guide !

Une randonnée volcanique au Batur, à Bali

Lac Batur et mont Abang – Auteur Dmitry Baranovskiy

Le Batur (en indonésien Gunung Batur) est un volcan situé au nord de l’île de Bali. Si vous aimez les territoires asiatiques ou que les plages bleues transparentes de l’île vous intéresse, vous avez peut-être déjà entendu parler du Batur.

Montagne sacrée pour les hindouistes, le Batur est un volcan de subduction composé de deux caldeiras emboitées.  En gros, cela signifie que le volcan fut créé lorsque la plaque tectonique océanique australienne a plongé sous la plaque continentale eurasienne.

La caldeira, quant à elle, est une vaste dépression circulaire résultant d’une éruption volcanique vidant une chambre magmatique. Imaginez un volcan, de forme triangulaire, aux dimensions incommensurables, et imaginez ensuite que le centre explose. Le gigantesque fossé alors créé entre les bords du volcan est une caldeira (signifiant « chaudron » en latin).

Dans le cas du volcan Batur, le fond de la cadeira est occupé au Sud-Est par un lac. Ell est également bordée par des stratvolcans, c’est-à-dire des volcans constitués par l’accumulation de coulées de laves et autres minéraux. Le mont Abang est ainsi le point culminant du Batur, avec 2 152 mètres d’altitude au compteur.

L’ascension du mont Batur est très appréciée des touristes, qui profitent de leur circuit à Bali pour admirer le lever du soleil depuis le pic du mont Abang ou du mont Batur lui-même.

Le passage de César dans le Llogara, en Albanie

Parc national de Llogara – Auteur Karelj

Le Parc National de Llogara (en albanais Parku Kombëtar je Llogarasë) fut fondé en 1966 pour protéger les 1 010 hectares de forêts qu’il englobe.

Connu par les albanais comme étant une zone de vacances et de loisirs pendant la période du communisme,  le Parc National de Llogara regorge encore d’activités à faire en famille ou seul, pour les plus aventuriers de nos lecteurs. Le Llogara englobe en effet une partie des monts Cérauniens, dont le point culminant est Maja e Çikës, à 2 045 mètres d’altitude.

Pour s’y rendre, vous devrez randonner sur le col de Llogora, situé à proximité du Passage de César. En effet, le célèbre Jules César marcha à quelques pas de la zone lorsqu’il pourchassa Pompée en 49 av. J.-C., considéré comme un traître aux yeux du romain. La route tortueuse du col de Llogara est aussi un spot reconnu pour s’exercer au parapente.

Quelques hôtels alpins et cabanes en bois accueillent les touristes tout au long de l’année. Des restaurants sont également ouverts et vous trouverez des marchands de miel et de thé de montagne sur les routes sinueuses du Llogara. Lors de votre circuit en Albanie, votre passage dans le Parc National, habité par les loups, les loutres, les chats sauvages et les aigles Royal, sera l’un de vos meilleurs moments dans le pays.

Si vous avez déjà visité le Batur et/ou le Parc national de Llogara, faites-nous rêver en partageant votre expérience dans les commentaires !