Si vous annoncez que, pour vos prochaines vacances, vous partez dans l’Allier, vous risquez de susciter des réactions étonnées. Il faut avouer que l’Allier n’est pas forcément le premier département auquel on pense lorsqu’on prononce le mot « vacances ». Pourtant, l’Allier regorge de trésors naturels et patrimoniaux, et se situe à quelques encablures de la chaîne des Puys, inscrite depuis 2018 sur la liste du patrimoine de l’humanité de l’UNESCO.

Des itinéraires pédestres pour tous les goûts

Si vous avez une image de l’Allier comme un département désespérément plat, il faut que vous veniez rapidement constater par vous-même combien cette opinion est fausse ! Dans l’Allier, les montagnes, les collines et les plaines cohabitent pour offrir des paysages contrastés, qui incitent à la balade et à la découverte. À l’ouest et dans le centre du département, par exemple, vous pouvez vous promener dans le bocage bourbonnais, qui abrite entre autres la célèbre forêt de Tronçais, aux chênes séculaires, mais aussi le val de Cher. Le bocage bourbonnais comprend aussi une partie de la Combraille, à partir de laquelle vous pouvez partir pour de magnifiques randonnées dans la chaîne des Puys. Les amateurs de randonnée, de cyclotourisme et de VTT, de pêche, de nage, d’aviron et de sports d’eaux vives trouveront leur bonheur ici.

Un patrimoine exceptionnel

Le département de l’Allier actuel correspond peu ou prou à la province historique du Bourbonnais, et à quelques paroisses de la Basse-Auvergne. Vous pourrez constater l’empreinte de ce passé glorieux dans les villes et villages du département, à travers les églises, les innombrables châteaux (plus de 500 sur un département qui ne fait que 7 000 km2, soit en moyenne un château pour 14 km2 !), les abbayes, les beaux villages (Charroux, Hérisson, Souvigny). Sans oublier un patrimoine thermal exceptionnel à Vichy et à Néris-les-Bains. Et si vous souhaitez admirer des œuvres d’art actuelles, ne manquez pas Street Art City à Lurcy-Lévis, où petits et grands découvriront l’autre facette du « tag », …

L’Allier au fil de l’eau

Difficile d’évoquer l’Allier sans parler de la rivière Allier, qui la traverse de part en part en son centre. C’est l’une des dernières rivières sauvages d’Europe, que les saumons remontent pour aller frayer sur leur lieu de leur naissance. Mais l’Allier n’est pas le seul cours d’eau qui irrigue ce département : la Sioule, qui se jette dans l’Allier, l’Aumance, le Cher et la Besbre sont les principales rivières de ce département, sans compter la Loire qui constitue sa frontière naturelle à l’est.